La saga 205GTI

G T I  , trois lettres qui font toujours rêver aujourd’hui !

Nous vous proposons  une petite rétrospective sur l’histoire des sportives  » moderne » de Peugeot.

Commençons par un petit rafraîchissement de la mémoire :

Jusqu’au début des année 80 , le sigle GTI n’existait pas chez Peugeot et les clients à la recherche d’une voiture au tempérament un temps soit peu sportive avait le choix entre une 305 GTX  ou  une 104 zs par exemple.

C’est au début de l’année 1984 , soit deux an après Volkswagen avec sa golf , que Peugeot présente sa vision de ce que doit être une GTI avec la désormais mythique 205 !

L’accueil du public et de la presse est on ne peut plus enthousiaste, les carnets de commande se remplissent, bref nous assistons à la naissance d’un mythe.

A sa sortie la 205 hérite du 1.6  » XU  » de la 305 GTX , boosté par une injection bosch qui fait des miracles .

Pour les accro de la performance , Peugeot-talbot sport proposera un kit « PTS  » homologué portant la puissance à 125 ch.

En mars 1986 c’est au tour de la version 115ch d’être dévoilée , puis la version 130 ch lui emboîte le pas en décembre 1986.

Peugeot présente une alternative  » Low cost  » à 205 gti … la 205 rallye !

Équipée d’un 1.3 alimenté par deux carburateur double corps ,soit 105 ch pour 805 kilos, et des jantes tôle en 13 pouces , voila un cocktail explosif !

Pour étoffer sa gamme , Peugeot décline le patronyme GTI sur plusieurs modèles : 309 gti 309 gti 16 , 505 gti  plus ou moins réussi .

Les GTI d’aujourd’hui 

Beaucoup s’accordent pour dire que les GTI modernes n’ont pas la saveur de celles d’antan … et ils on raison ! Même si les puissances on fait des bon spectaculaires ( elle dépassent aujourd’hui allègrement les 200 chevaux , sans parler des version  » GTI R » à 270 ) elle manque cruellement de saveur .

Après la 205 , la 206 à connu une version s16 , puis « rc » ( soit respectivement 138 et 177 ch )  relativement fade pour le puriste , la 207 RC n’arrangera pas les choses bien au contraire .

Seule la 106 s16 et sa cousine la Saxo VTS ont réussi à faire vibrer un temps soit peu les puristes , mais nous y reviendrons dans un article dédié.

Aujourd’hui , mal grès les progrès réalisé en tout point ,une 208 ou une 308 GTI aussi moderne soit elle ne vous laissera pas un souvenir impérissable comme l’aurait fait son ailleul, et ce mal-grès un châssis au dessus de tout soupçon et un moteur turbocompressé parfaitement réussi.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *